Vous désirez engager Marianne St-Gelais? Contactez nous!
1-844-MVP-9987 / 
info@mvpgroupagency.com

Marianne St-Gelais a été notre véritable coup de cœur lors des Jeux olympiques de Vancouver. Ses deux médailles d’argent remportées en 2010, elle y a cru avant tout le monde. À Sotchi, quatre ans après ses premiers exploits olympiques, elle revient en raflant une fois de plus l’argent au relais 3000 m avec ses coéquipières. Une médaille qui lui tient particulièrement à cœur parce qu’elle a été gagnée en équipe. Les excellentes performances de l’équipe féminine valent à Marianne et ses coéquipières le Maurice « partenaires de l’année » dans le cadre du Gala Sports Québec 2014.

Marianne est une athlète dédiée, qui est dotée d’une personnalité rafraîchissante et d’une franchise désarmante. Pour elle, gagner ne peut se faire sans plaisir. Àl’entraînement,  elle s’acharne, sourire aux lèvres! Son parcours sportif témoigne de l’importance de la confiance en soi, d’abord et avant tout.

En 2011, le rayon de soleil de Saint-Félicien a ravi son public à la Coupe du monde de Saguenay en gagnant ses deux épreuves (500 et 1000 mètres) en plus de contribuer largement à la deuxième place du Canada au relais féminin.

Sa saison 2012-2013 lui apporte deux moments marquants : elle brise son propre record canadien au 500 m (42,6 secondes) et elle obtient une médaille d’argent au 3 000 m au Championnat du monde de Debrecen, en Hongrie, un exploit très enviable pour une spécialiste du sprint. Lors d’un passage en Asie pour la première épreuve en Coupe du monde à Shanghai de la saison 2013-2014, Marianne met la main sur la médaille de bronze lors de la finale du 500m.

Lors de sa saison 2015-2016, elle décroche son tout premier titre de championne du monde (au 1 500m) et de vice-championne du monde (classement global) … sans compter les trois médailles d’or, six d’argent et quatre de bronze récoltées au fil de la saison !

Elle connait également une saison pré-olympique exceptionnelle. Marianne remporte huit médailles, dont trois médailles d’argent lors des Championnats du monde, en plus du titre enviable de vice-championne du monde au cumulatif des épreuves pour sa saison 2016-2017 !

Malgré le fait que les Jeux de Pyeongchang 2018 ne se soient pas déroulés tels qu'espérés, Marianne a démontré au monde entier son aplomb, sa résilience, sa capacité à rebondir, mais surtout, son esprit d'équipe. Elle a su mettre de côté ses résultats afin d'être présente pour ses coéquipières et ainsi être une mentore au sein de l'équipe.

Son parcours sportif témoigne de l’importance de la confiance en soi, d’abord et avant tout. Bien que la triple médaillée olympique ait accroché ses patins, elle continue à perfectionner une autre passion : la communication ! Son sourire et sa joie de vivre passeront donc maintenant de la glace au petit écran.

Palmarès international

Jeux olympiques d’hiver : 2018 - 16e (500 m), 18e (1500 m), 8e (relais 3000 m), 11e (1000 m); 2014 – 7e (500 m), 28e (1000 m), 22e (1500 m), ARGENT (relais 3000 m); 2010 – ARGENT (500 m), ARGENT (relais 3000 m)

Championnats du monde ISU : 2018 - BRONZE (relais 3000 m), 8e (500 m), 11e (1000 m), 37e(1500 m); 2017 – ARGENT (500 m), ARGENT (1000 m), ARGENT (1500 m), 5e (relais 3000 m); 2016 – ARGENT (500 m), 6e (1000 m), OR (1500 m), ARGENT (relais 3000 m); 2015 – 6e(500 m), 19e (1000 m), 9e (1500 m), 5e (relais 3000 m); 2014 – 7e (500 m), 10e (1000 m), 16e(1500 m), ARGENT (relais 3000 m); 2013 – 4e (500 m), 19e (1000 m), BRONZE (1500 m), ARGENT (relais 3000 m); 2012 – 4e (relais 3000 m); 2011 – 7e (500 m), 7e (1000 m), 18e(1500 m), BRONZE (relais 3000 m); 2010 – BRONZE (500 m), 16e (1000 m), 19e (1500 m), ARGENT (relais 3000 m)

Crédits photos:                                                                                                                                          couverture: Associated Press / Jens Meyer                                                                                                       profil: Magazine Vero et Patinage de vitesse Canada